Discuter:9 Classification

De Sup-LOMFR.

Je réagis aux exemples de 9, qui montrent le résultat des consignes données en 9.2.2 (taxon)

Concernant la Dewey, langage numérique d'indexation, son principal intérêt pour les échanges est justement de ne pas poser, de ce fait, de problème de traduction et donc de pouvoir servir de langage pivot entre les différents thésaurus disciplinaires. Les indices Dewey d'une même édition (ex. : 22e éd.) sont parfaitement interopérables d'une version linguistique à l'autre (anglaise, française.).

Quant aux libellés de la Dewey, toutes éditions confondues, ils ne devraient pas être retenus car ils ne sont pas contrôlés.

Puisqu'on vise l'interopérabilité, à mon avis il faudrait recommander - de n'utiliser que l'indice Dewey (i.e. la notation chiffrée, sans le libellé correspondant), qualifié par l'édition dans laquelle on l'a trouvé, et peu importe qu'elle soit anglaise ou traduite en français. -de donner une indexation analytique en langage contrôlé (Rameau, F-MeSH, etc.)

Par ailleurs, vouloir reconstituer manuellement l'arborescence Dewey me semble irréaliste. Ce Guide d'usage du Sup-LOMFR ne peut pas se substituer à un guide d'indexation Dewey. On ne peut indexer en Dewey qu'en se référant à l'ensemble des tables et à l'index général de la classification (Cet index, en langage naturel non contrôlé, est une clé d'entrée très pratique dans les tables quand on connaît mal le sujet de la ressource à indexer).

S. Bosc (15/07/2008)

Outils personnels